agbm

Les carnets de route d'Ancetile ou ΑΝΚΕΤΙΛΕ pour les initiés !!!(suite)


Dimanche 24 Juillet 2016
Lu 163 fois

Navpaktos


Départ de Messolonghi au lever du soleil pour reprendre en sens inverse le chenal vers le golfe de Patras. Long de 2,5 miles, environ 5 km, ce passage étroit permet de contempler toute une population qui vit sur son tracé.

Nous traversons le golfe en direction de Patras, la ville la plus peuplée du Péloponèse. Nous faisons une incursion dans le port de plaisance pour y prendre quelques informations au cas où nous aurions besoin de nous y réfugier au retour. C'est une ville très étendue et qui s'étire pratiquement jusqu'au pont suspendu, le plus long d'Europe, 2,25 km, reliant le Péloponèse à la Grèce continentale. 


Après son passage, cap sur Navpaktos, le plus ancien port médiéval de Méditerranée. C'est ici que la flotte Turque d'Ali Pascha, voulant étendre sa domination dans cette région fut anéantie par la sainte ligue chrétienne envoyée par le Pape Pie V. A l'occasion de ce combat, le poète Cervantes, perdit l'usage de sa main gauche, tandis que la tête du Grand Turc fut brandit en haut d'une pique ! Il reste aujourd'hui un petit port fortifié au pied d'une citadelle qui domine cette station balnéaire, où le soir, une jeune population se retrouve dans les très nombreux bars et tavernas.


Nous quittons Navpaktos à regret, cette jolie halte restera un excellent souvenir. 

Alors là pour le coup, cela faisait très longtemps que nous n'avions pas navigués sur une mer d'huile pendant aussi longtemps. Remontant vers l'est au lever du jour avec le soleil diffusant sur les montagnes de part et d'autre du golfe une lumière diaphane, nous avions le sentiment d'avancer vers un autre monde.

L'arrivée sur le petit port de Galaxidi nous ramena à la réalité : de gros yachts sillonnaient cette baie nous rappelant que ce lieu est hautement recherché et ouvre sur la route de Delphes.

Galaxidi est un lieu préservé, aux maisons élégantes, fleuries, d'une décontraction  "travaillées" où l'on retrouve ces boutiques de décoration que ne renieraient pas les bobos du Luberon

Le lendemain, nous nous amarrons en long side dans le port "phantome" d'Itea après avoir contacté ce qui semblait être une capitainerie. Aucune assistance portuaire, pas d'eau, pas d'électricité alors que tout est en place, mais un civil qui passe en nous disant d'aller nous présenter au bureau des douanes "derrière le supermarché", mais que "si vous n'avez pas le temps tout de suite vous pourrez y aller ce soir" !???

Le temple d'Appolon
Le temple d'Appolon
En attendant, nous nous préparons à visiter le site antique de Delphes. Nous avons préférez opter pour une visite l'après-midi, même si la température y est plus élevée que le matin, en espérant que le site sera moins fréquenté. Bonne pioche, seuls dans le bus que l'on prend au bout du quai, nous avons pu faire une visite sans aucune cohue.

Le théâtre
Le théâtre

Le stade
Le stade

De retour je suis allé me présenter aux douanes et la seule préoccupation du fonctionnaire fut de recopier consciencieusement sur un registre les informations déjà enregistrées par son administration dans le Depka (permis de naviguer en Grèce). Tous ces allers retours pour un tarif de... zéro euro ; ce port est gratuit alors qu'il est prêt à fonctionner! Encore un des mystères de ce pays, mais le fonctionnaire n'a pas oublié de me demander de rapporter les documents officiels d'un bateau voisin sur notre quai. Il est vrai qu'avec de telles chaleurs...

Demain, direction le canal de Corinthe !



1.Posté par Jean-Marc et Annick HUREY le 25/07/2016 11:41
Nous suivons votre périple avec beaucoup d'intérêt ☀️🐬
Amicalement
ANNICK /jean Marc
PALIKA GB

Nouveau commentaire :






L'amicale c'est ça..




Visitez la page Facebook de l'AGBM

Bonjour à tous les membres de l’AGBM et à tous les propriétaires de Grand Banks. Notre page Facebook est entièrement dédiée à vos échanges pour tout ce qui concerne nos Grand Banks, nos croisières, nos travaux à bord et plus si vous le souhaitez. Cette page se veut un lieu de convivialité, de partage et d’entraide.
Amitiés à tous,  le bureau de l’Amicale.