agbm

Ma méthode pour stopper les fuites aux nables (de Ocean bear GB 52 )


Dimanche 18 Septembre 2016
Lu 824 fois

L’angoisse des propriétaires de Grand Banks, les fuites d’eau...


L’angoisse des propriétaires de Grand Banks, les fuites d’eau qui corrodent et finissent par percer les réservoirs carburant. Démontage du nable et repose au Sikaflex ne stoppent pas les fuites.  En fait le pont est constitué d’un sandwich qui comprend de bas en haut 1 peau stratifié polyester de 3 à 4 mm 1 un contreplaqué marine de 10 à 20mm selon le modèle 1 seconde peau stratifiée de 3 à 4 mm 1 pont en teck.  L’eau s’infiltre sous le pont en teck et passe sous le sikaflex que l’on a pourtant refait récemment (au passage elle imbibe le contreplaqué du sandwich) et s’écoule le long du nable pour finir sur et sous les réservoirs. Ma méthode pour solutionner définitivement le problème, couler une rondelle d’époxy qui repose sur la peau inférieure et stratifie toute l’épaisseur du pont mais tout d’abord:  Le Nable incriminé
L’angoisse des propriétaires de Grand Banks, les fuites d’eau qui corrodent et finissent par percer les réservoirs carburant. Démontage du nable et repose au Sikaflex ne stoppent pas les fuites. En fait le pont est constitué d’un sandwich qui comprend de bas en haut 1 peau stratifié polyester de 3 à 4 mm 1 un contreplaqué marine de 10 à 20mm selon le modèle 1 seconde peau stratifiée de 3 à 4 mm 1 pont en teck. L’eau s’infiltre sous le pont en teck et passe sous le sikaflex que l’on a pourtant refait récemment (au passage elle imbibe le contreplaqué du sandwich) et s’écoule le long du nable pour finir sur et sous les réservoirs. Ma méthode pour solutionner définitivement le problème, couler une rondelle d’époxy qui repose sur la peau inférieure et stratifie toute l’épaisseur du pont mais tout d’abord: Le Nable incriminé

Le démontage des colliers de serrage
Le démontage des colliers de serrage

Ensuite on dévisse et on retire le nable
Ensuite on dévisse et on retire le nable

La corrosion même légère prouve que l’eau est passée par ici.  Le fil relie le nable à la masse (pour la corrosion mais surtout pour éviter l’électricité statique qui pourrait créer une étincelle lors du plein de carburant) C’est la même vis qui tient le fil et la chaine intérieure reliant le bouchon. C’est le moment de tout contrôler et resserrer
La corrosion même légère prouve que l’eau est passée par ici. Le fil relie le nable à la masse (pour la corrosion mais surtout pour éviter l’électricité statique qui pourrait créer une étincelle lors du plein de carburant) C’est la même vis qui tient le fil et la chaine intérieure reliant le bouchon. C’est le moment de tout contrôler et resserrer

Pour faire l’alésage avec une scie cloche, on fait auparavant une rondelle de bois avec la scie cloche, on visse la rondelle sur l’orifice de remplissage et on peut se servir du trou central pour guider sa scie cloche ( diamètre 114mm dans mon cas)
Pour faire l’alésage avec une scie cloche, on fait auparavant une rondelle de bois avec la scie cloche, on visse la rondelle sur l’orifice de remplissage et on peut se servir du trou central pour guider sa scie cloche ( diamètre 114mm dans mon cas)

Perçage.   Souvent la scie cloche se bloque en entrainant la perceuse, ce qui peut être dangereux.  La solution, travailler en mode vissage en réglant la force au maximum.  Attention: percer doucement afin d’enlever la couche de teck, couper la première peau de stratification le contreplaqué sandwich MAIS NE PAS PERCER LA PEAU STRATIFIEE INFERIEURE Dans mon cas je préfère finir l’alésage au ciseau à bois
Perçage. Souvent la scie cloche se bloque en entrainant la perceuse, ce qui peut être dangereux. La solution, travailler en mode vissage en réglant la force au maximum. Attention: percer doucement afin d’enlever la couche de teck, couper la première peau de stratification le contreplaqué sandwich MAIS NE PAS PERCER LA PEAU STRATIFIEE INFERIEURE Dans mon cas je préfère finir l’alésage au ciseau à bois

La préparation de la coulée. Il faut conserver l’orifice central. Dans mon cas je prends un morceau de feuille plastique rigide (du lino) que j’ajuste et je roule à l’intérieur du trou d’origine, Un verre en plastique va très bien aussi. éventuellement un peu de Sika par dessous le pont évitera que l’époxy ne s’écoule.Légèrement huiler ou graisser le cylindre intérieur facilitera son retrait. Dans la photo j’ai posé un rouleau de scotch sur mon lino pour conserver une rondeur parfaite  au lino. On aperçoit la peau polyester inférieure sur laquelle nous allons couler l’époxy.
La préparation de la coulée. Il faut conserver l’orifice central. Dans mon cas je prends un morceau de feuille plastique rigide (du lino) que j’ajuste et je roule à l’intérieur du trou d’origine, Un verre en plastique va très bien aussi. éventuellement un peu de Sika par dessous le pont évitera que l’époxy ne s’écoule.Légèrement huiler ou graisser le cylindre intérieur facilitera son retrait. Dans la photo j’ai posé un rouleau de scotch sur mon lino pour conserver une rondeur parfaite au lino. On aperçoit la peau polyester inférieure sur laquelle nous allons couler l’époxy.

Préparation de l' Epoxy. (acheté chez Casto)  Pour avoir la consistance d’un mastique liquide j’ai ajouté de la charge (couleur rouge) vous pouvez utiliser de la sciure de bois ou du talc pour obtenir un produit pateux genre caramel liquide.
Préparation de l' Epoxy. (acheté chez Casto) Pour avoir la consistance d’un mastique liquide j’ai ajouté de la charge (couleur rouge) vous pouvez utiliser de la sciure de bois ou du talc pour obtenir un produit pateux genre caramel liquide.

L’époxy est coulé . Prévoir entre 12 heures et 24 heures pour une bonne prise en fonction de la température.
L’époxy est coulé . Prévoir entre 12 heures et 24 heures pour une bonne prise en fonction de la température.

Le lendemain, retrait du cylindre intérieur
Le lendemain, retrait du cylindre intérieur

C’est le moment de reposer le nable avec du Siklaflex ou du silicone pour assurer l’étanchéité sur la nouvelle ‘portée ‘ que l’on vient de réaliser.  On peut revisser dans l’époxy . S’il est très sec , prévoir un pré perçage. L’eau ne peut plus pénétrer l’étanchéité se fait directement sur la peau inférieure du pont et toute l’épaisseur du pont est prise dans l'époxy
C’est le moment de reposer le nable avec du Siklaflex ou du silicone pour assurer l’étanchéité sur la nouvelle ‘portée ‘ que l’on vient de réaliser. On peut revisser dans l’époxy . S’il est très sec , prévoir un pré perçage. L’eau ne peut plus pénétrer l’étanchéité se fait directement sur la peau inférieure du pont et toute l’épaisseur du pont est prise dans l'époxy
Compter une heure de travail par nable



1.Posté par Michel MONBAYLET le 21/09/2016 16:43
Un grand merci pour cette démonstration qui peut rendre un bon service à ceux concernés par ces risques de détérioration de cuves de gas-oil. Lorsque l'on sait ce que cela suppose...
Michel / Prince II

Nouveau commentaire :






L'amicale c'est ça..




Visitez la page Facebook de l'AGBM

Bonjour à tous les membres de l’AGBM et à tous les propriétaires de Grand Banks. Notre page Facebook est entièrement dédiée à vos échanges pour tout ce qui concerne nos Grand Banks, nos croisières, nos travaux à bord et plus si vous le souhaitez. Cette page se veut un lieu de convivialité, de partage et d’entraide.
Amitiés à tous,  le bureau de l’Amicale.